AS ESPAGNOLS SCHILTIGHEIM : site officiel du club de foot de Schiltigheim - footeo

Football - Les échos du Racing et des SR Colmar Les compteurs tournent

21 mars 2016 - 12:56

Si la situation du Racing en tête du championnat est plus enviable que celle des SRC en bas du classement, les Alsaciens du National ont passé une 25e journée qui nourrit leurs espoirs respectifs.

B ÉNÉVOLES. – Chambly, cela ne devait, logiquement, pas attirer les foules. Mais dans un partenariat avec la Lafa, le Racing a eu la bonne idée de lancer 4000 invitations à l’adresse de bénévoles des clubs alsaciens. L’appel a été entendu et les protégés de Jacky Duguépéroux ont évolué devant une belle chambrée.

Néanmoins, en dépit du succès, devant le spectacle proposé, pas sûr que les 14 314 spectateurs se sont tous régalés. Une quinzaine arrivait en provenance de Picardie et a pris place à côté d’un grand drapeau aux couleurs du club, le Bleu et le Noir, chers aux fondateurs du club, les Luzi, fan de l’Inter Milan.

Comme le PSG et le Barça ?

❏ ANTOINE PFAFF. – Une minute d’applaudissements a été organisée avant le coup d’envoi de la rencontre pour rendre un dernier hommage à un fidèle du Racing. Antoine Pfaff, qui avait une passion singulière pour les équipes du centre de formation strasbourgeois, s’est éteint il y a quelques jours, à 89 ans.

❏ PENALTY. – Y avait-il penalty sur l’accrochage entre Jérémy Blayac et Opa Sanganté, sur l’action de la 11e minute ? Le tournant du match a fait l’objet de débats animés.

Le coach de Chambly, Bruno Luzi, a soufflé le chaud et le froid sur le sujet. Interrogé immédiatement après la rencontre, il a indiqué qu’un club comme le Racing était « protégé, comme le PSG en L1 ou le Barça en Ligue des champions, qui bénéficient de plus de penalties que les autres. »

Sur le site internet du club picard, le ton était plus mesuré par la suite, Opa Sanganté faisant alors preuve d’un manque d’expérience d’après son coach.

À la sortie des vestiaires, l’ancien Strasbourgeois, Thomas Martin, lui, l’avait amer : « C’est le 11e penalty que l’on concède cette saison » Une semaine plus tôt, l’arbitre en avait accordé deux au CA Bastia et Chambly avait dû se contenter du nul à domicile (2-2).

❏ SUSPENDU. – Dans la « cartonite » aiguë qui a frappé M. Lextexier, l’arbitre de Racing – Chambly, il y aura une conséquence directe, puisque Jérémy Blayac a atteint un quota de cartons jaunes qui le privera du prochain déplacement à Boulogne. L’homme en noir n’était clairement pas dans un grand soir, sans doute plus inspiré dans ses coups de sifflet lors de sa sortie précédente, lors du Troyes – PSG, qui a conduit au sacre parisien (0-9).

❏ UNION. – Les suiveurs colmariens ne se sont pas fait prier pour effectuer le court déplacement (70 kilomètres) vendredi soir. Ils étaient plutôt bien répartis dans les tribunes du stade Roger-Serzian. Les membres du comité des SRC étaient également présents en force. Ils n’ont d’ailleurs pas manqué d’aller saluer l’entraîneur Didier Ollé-Nicolle dans le vestiaire pour le féliciter du point décroché sur la pelouse. Un témoignage de l’union sacrée décrétée au club depuis un bon mois.

❏ DÉTENDU. – Entre Belfort et Colmar, aucune animosité. Les deux clubs, s’ils évoluent à nouveau dans la même division, ne se sont jamais vraiment perdus de vue puisqu’ils ont régulièrement ferraillé durant l’été lors de joutes amicales. Avant la rencontre, personne n’a donc été surpris de voir l’entraîneur terrifortain Maurice Goldman plaisanter avec le nouveau patron des SRC, Jean-Louis Jaegli, au bord de la pelouse. La nouvelle concurrence n’empêche pas les deux clubs de s’apprécier.

Des SRC new-look

❏ PELOUSE. – La pelouse belfortaine n’est pas dans un état optimal à la sortie de l’hiver. Elle était même creusée par endroits et surtout trop dure au goût de M. Husset, l’arbitre de la rencontre, qui a demandé qu’elle soit arrosée. Ce qui lui a été refusé puisque ladite demande était trop tardive. Est-ce par mesure de rétorsion que l’homme en noir s’est montré particulièrement pointilleux par la suite ? Au point de vérifier jusqu’à la pression des ballons…

❏ NEW-LOOK. – Les Colmariens ont arboré une tunique new look verte et blanche vendredi soir. S’ils avaient décidé de ne pas opter pour leur traditionnel maillot orange porté à l’extérieur, car trop proche des couleurs belfortaines (bleu et rouge), ils ont également délaissé shorts et chaussettes noirs pour une tenue entièrement blanche à la demande de l’arbitre. Toujours mieux que d’être dépanné à la dernière minute par le club recevant comme c’était le cas fin janvier à Châteauroux.

❏ LUCARNES. – Ses deux coups francs étaient bien partis pour nettoyer les lucarnes de la cage belfortaine sans un Stéphane Veron vigilant. « Franchement, les deux, je les voyais au fond, soupire Anthony Soubervie déjà buteur cette saison sur un coup franc direct face à Orléans le 30 octobre. J’aurais vraiment aimé marquer. » « On aurait pu gagner, ajoute le coach Didier Ollé-Nicolle. Mais en face, le gardien a aussi le droit d’être bon. » Veron appréciera.

 

DNA.FR

Commentaires

AS ESPAGNOLS Super Vétérans et 3 autres 24 jours
2-3
WOERTH / SENIORS I 1 mois
WOERTH / SENIORS I : résumé du match 1 mois
6-1
VETERANS / STRG MUSAU 1 mois
VETERANS / STRG MUSAU : résumé du match 1 mois
6-2
SENIORS I / HOFFEN 1 mois
6-2
SENIORS I / HOFFEN 1 mois
SENIORS I / HOFFEN : résumé du match 1 mois
4-2
SENIORS 2 / REICHSTETT 1 mois
SENIORS 2 / REICHSTETT : résumé du match 1 mois
3-0
VETERANS / STRG OLYMPIQUE 1 mois
VETERANS / STRG OLYMPIQUE : résumé du match 1 mois
2-2
STRG NEUDORF AS / SUPER VETERANS 1 mois
STRG NEUDORF AS / SUPER VETERANS : résumé du match 1 mois
3-0
VETERANS / STRG OLYMPIQUE 1 mois